Glossaire basique : comment s’y retrouver ?

Il existe d’innombrables modèles d’alarmes avec des prix aussi variables que la gamme de choix. Avant de vous lancer dans ce dédale d’offres et de termes techniques, nous sommes là pour vous aider à connaître et à comprendre vos besoins pour trouver le système qui vous convient. Première étape : nous vous proposons un lexique pour comprendre de quoi nous parlons… C’est parti !

glossaire

Pourquoi s’équiper d’une alarme ?

Pour éviter un cambriolage lorsque vous êtes absent : c’est la réponse la plus pertinente. Mais il y a bien d’autres cas où une alarme a son rôle à jouer. Vous êtes à l’étage ? Au bout du jardin ? Au fond du garage ? Vous habitez une maison ou un rez-de-jardin et vous voulez dormir en plein été toutes fenêtres ouvertes ? Vos jeunes enfants ont envie d’aller voir dehors ce qui se passe sans votre accord ? L’alarme vous avertit en temps réel qu’une porte s’est ouverte alors qu’elle ne le devrait pas, qu’un intrus s’est introduit dans vos murs.

alarme-montpellier

Qu’est-ce qu’une alarme ?

C’est un système qui avertit par un signal que quelque chose ne va pas. Il peut être sonore, visuel ou les deux à fois. Nous connaissons les alarmes sonores comme une alarme incendie, une alarme provenant d’un véhicule. En revanche, nous sommes moins réceptifs aux alarmes intrusion alors que beaucoup d’entre-elles fonctionnent discrètement autour de nous : dans les restaurants, les magasins, les parkings payants, etc.
Il n’y a pas si longtemps et compte tenu de leur coût, les alarmes intrusion avaient pour clients les banques, les industries, les entreprises afin de protéger leurs ressources financières et matérielles. Actuellement, la baisse des prix de ces outils de prévention a permis leur démocratisation. Les alarmes sont rentrées chez les particuliers.

alarme-maison-montpellier

Qu’est-ce qu’une alarme autogérée ?

Elle va retentir à votre domicile et vous allez recevoir une alerte sur votre smartphone. Ni plus, ni moins. En supposant que vous soyez hyper-réactif pour voir la notification et pas très éloigné de votre domicile, vous allez rentrer au plus vite. Vous pouvez aussi compter sur vos voisins présents pour s’inquiéter de ce qui se passe chez vous. Mais si vous êtes à l’autre bout du monde ou dans un lieu peu ou pas couvert par votre opérateur téléphonique et vos voisins absents, la sirène se contentera de retentir sans que rien ne bouge… si ce n’est les cambrioleurs !

alarme-maison-montpellier

Qu’est-ce que l’alarme reliée à un centre de télésurveillance ?

Elle est reliée à un centre de télésurveillance qui fonctionne 24h sur 24. Des opérateurs, les yeux fixés sur leurs écrans, vont immédiatement réagir à une détection d’intrusion. La télésurveillance va permettre de faire intervenir les forces de l’ordre après une double levée de doute (le visionnage du domicile) et le signal sonore.
Contrairement à la vidéo-protection qui capture des images en continu, prisée par les collectivités territoriales pour lutter contre l’insécurité, le dispositif de télésurveillance est muni d’un objectif et de caméras, de micros qui ne se déclenchent qu’à partir du moment où une intrusion est détectée. Le système respecte votre vie privée puisqu’un technicien de télésurveillance ne peut se connecter à l’équipement d’un particulier que si l’alarme se déclenche.

telesurveillance-montpellier

Quelles règles, quelles normes ?

Dans le domaine privé de la sécurité, il existe de très nombreuses normes et certifications attestant d’un haut niveau de sécurité (NFA2P, APSAD type P3). Vérifiez auprès du prestataire que vous avez repéré son niveau d’habilitation.
Il doit également pouvoir justifier des agréments du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS).

agréments-CNAPS

De quoi est constitué un système d’alarme sous télésurveillance ?

Un peu technique… non pas pour vous embrouiller mais pour que vous compreniez au mieux ce système technologique. La télésurveillance est reliée aux capteurs de position et d’état qui servent à détecter les mouvements à l’intérieur de votre domicile, une fois que l’alarme a été déclenchée, évidemment. Ces capteurs infra-rouges sont placés dans les angles de l’habitat afin de couvrir le champ le plus large possible.
Les capteurs d’images permettent de constater de visu ce qui se passe chez vous quand vous n’y êtes pas (et même quand vous y êtes, la nuit par exemple quand vous dormez). Des caméras visualisent, enregistrent et transmettent les images de votre domicile par liaison vidéo, réseau IP ou sans fil au centre de télésurveillance. La télésurveillance reçoit les informations qui permettent de lever le doute, soit par la voix, soit par l’image transmis par les radars/caméras. Tous ces détecteurs sont reliés à une centrale qui donne l’alerte. Une installation complète comprend donc des radars, des détecteurs d’ouverture, un clavier, une télécommande, le tout relié à la centrale, un boitier de la taille d’un format A 4.

alarme-maison-montpellier